Chambre à partir de 48 €

CATHEDRALE SAINT PIERRE

Sur la pente orientale du promontoire poitevin, un quartier épiscopal s'est établi dès le premier millénaire, réunissant le baptistère, la demeure de l'évêque et une église cathédrale. S'il ne reste rien de cet édifice primitif, on peut néanmoins supposer qu'il était situé dans les abords immédiats du baptistère. Plus tard, son emplacement aurait été décalé vers le nord, se rapprochant sans doute de sa situation actuelle. Là, plusieurs édifices se succèdent avant l'ouverture d'un grand chantier, vers 1160, qui va donner à la cathédrale l'essentiel de son apparence actuelle.
Fleuron de l'architecture gothique angevine, Saint-Pierre lui emprunte ses voûtes d'ogives très bombées (presque de petites coupoles), ainsi que le renforcement des murs latéraux (arcatures intérieures et puissants contreforts quadrangulaires à l'extérieur). Le dépouillement de son décor, la simplicité de ses volumes, servent la richesse de son mobilier : grandes orgues du XVIIIe siècle, retables baroques, stalles médiévales et remarquable vitrail de la Crucifixion, d'époque romane.
Poursuivie au cours du XIIIe siècle, la façade est davantage caractéristique du gothique d'Ile-de-France, avec ses portails sculptés dont le plus important, au centre, est surmonté d'une rosace. Il semble pourtant qu'elle soit restée inachevée ; au XIXe siècle, après plusieurs travaux de consolidation et de reprise des maçonneries, un pignon encadré de tourelles est venu couronner le sommet de cette façade médiévale. 
Horaires d'ouverture au public : 
Ouvert toute l'année 
Tous les jours de  8h à 19h